Apinella – Programme de détection précoce du petit coléoptère de la ruche

Apinella est un programme national de détection précoce. Des apiculteurs de toute la Suisse contrôlent leurs ruchers afin de déceler le plus tôt possible une éventuelle infestation par le petit coléoptère de la ruche.

Un apiculteur sentinelle contrôle le piège diagnostique d’un rucher

Le petit coléoptère de la ruche (Aethina tumida) est un parasite des abeilles considéré en Suisse comme une épizootie à combattre. Depuis 2014, il est régulièrement identifié dans le sud de l’Italie (Calabre), où il risque de ne plus pouvoir être éradiqué. Tôt ou tard, le petit coléoptère de la ruche pourrait se propager en Suisse. C’est pourquoi il est essentiel de détecter de manière précoce les premiers signes de sa présence car cela permet ensuite de prendre des mesures efficaces. Le programme de détection précoce Apinella a été lancé en 2015.

Apinella reconduit le 1er mai 2018 pour la quatrième fois

Le petit coléoptère de la ruche n’ayant pas pu être éradiqué dans le sud de l'Italie, le risque d’introduction en Suisse demeure. Les apiculteurs doivent donc rester vigilants afin de déceler le plus tôt possible une éventuelle apparition de ce parasite en Suisse. Le programme de détection précoce Apinella a été reconduit le 1er mai 2018 dans ce but. Jusqu’à la fin octobre, 143 apiculteurs sentinelles recrutés par le service vétérinaire cantonal, qui sont répartis sur tout le territoire national et situés à des endroits stratégiques, procèdent à un contrôle de leurs ruches toutes les deux semaines dans le but de détecter une infestation par le petit coléoptère. Pour ce faire, ils utilisent le piège diagnostique de Schäfer.

Clôture du programme Apinella 2018

Le programme de détection précoce Apinella s’est déroulé de mai à octobre 2018. Dans ce cadre, des apiculteurs sentinelles ont contrôlé des ruchers à l’échelle nationale afin d’identifier une éventuelle infestation par le petit coléoptère de la ruche. La Suisse reste indemne de la maladie en 2018 aussi.

Depuis le 1er mai 2018, 1236 annonces provenant de 138 apiculteurs sentinelles sont parvenues à la base de données centrale.

Tableau 1 : Annonces par intervalle de contrôle
Intervalle temporel Nombre de ruchers contrôlés Somme de colonies contrôlées
du 1er au 15 mai 2018 114 935
du 16 au 31 mai 2018 134 1140
du 1er au 15 juin 2018 125 1140
du 16 au 30 juin 2018 125 1183
du 1er au 15 juillet 2018 118 1098
du 16 au 31 juillet 2018 117 1081
du 1er au 15 août 2018 95 934
du 16 au 31 août 2018 104 977
du 1er au 15 septembre 2018 93 900
du 16 au 30 septembre 2018 86 852
du 1er au 15 octobre 2018 70 699 
du 16 au 31 octobre 2018 55 486
Apinella 2018

Apinella en 2017 : la Suisse indemne du petit coléoptère de la ruche

Au total, plus de 1300 contrôles ont été réalisés en 2017 sur l’ensemble du territoire suisse et au Liechtenstein. Comme en 2015 et 2016 , aucun petit coléoptère de la ruche n’a été découvert dans les plus de 140 ruchers contrôlés (voir « Informations complémentaires »). La Suisse reste donc à ce jour indemne de ce parasite.

Cartes présentant les ruchers contrôlés par intervalle de contrôle

Informations complémentaires

Dernière modification 07.11.2018

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tiergesundheit/frueherkennung/apinella.html