PathoPig

Les problèmes de santé du troupeau sont relativement fréquents dans les élevages porcins. Pour préserver la santé des animaux et garantir une production de denrées alimentaires sûres, l’OSAV soutient financièrement le programme « PathoPig » qui vise à identifier de manière précoce la cause des problèmes affectant le troupeau au moyen d’autopsies.

Tête d’un porc

Actuel

Rapport annuel PathoPig

Entre janvier et décembre 2018, 370 cas de maladies de troupeau ont été examinés dans le cadre de PathoPig. La cause du problème affectant le troupeau a pu être identifiée sans équivoque dans 86 % des cas. Pour les autres cas aussi, les résultats des examens ont fourni des informations importantes au vétérinaire de troupeau, lui permettant de prendre des mesures pour remédier au problème de santé dans l’exploitation.

Vous trouverez plus de détails dans le rapport complet :

 
 
 
 

(02.05.2019) 

Les maladies infectieuses et autres problèmes de santé peuvent affecter d’autant plus d’animaux que la densité animale dans l’élevage est élevée. Dans l’élevage porcin notamment, les problèmes affectant le troupeau sont fréquents et peuvent entraîner une baisse de rendement dont la cause n’est pas toujours évidente. Par conséquent, il est d’autant plus important de déterminer cette cause avec précision.

Diagnostic par autopsie - une méthode efficace

Dans le cadre du programme « PathoPig », l’OSAV soutient financièrement la recherche de la cause des problèmes de santé affectant le troupeau. Ce programme a pour buts d’améliorer la santé des porcs en Suisse et de déceler très tôt des maladies infectieuses rares ou nouvelles. Il a aussi pour finalité, et non des moindres, de garantir aux consommateurs la sécurité sanitaire des denrées alimentaires.

Le diagnostic par autopsie est une méthode efficace pour déterminer la cause d’un problème de santé. L’autopsie (ouverture du corps de l’animal) permet non seulement un examen des parties externes mais aussi internes de l’animal mort et des prélèvements, qui seront analysés ensuite en laboratoire afin de déterminer la cause du problème de santé affectant le troupeau, qui n’est pas visible de l’extérieur (cause bactérienne, virale ou parasitologique, p. ex.), et de le traiter en conséquence.

Conditions de participation

L’éleveur porcin et son vétérinaire ont la possibilité de demander un examen anatomo-pathologique (autopsie) subventionné par l’OSAV dans le cadre du programme « PathoPig ». Pour cela, il faut qu’au moins un des critères suivants soit rempli:

  • problèmes de santé récurrents de cause inconnue
  • taux élevé de maladie et/ou de mortalité
  • symptômes extraordinaires
  • utilisation accrue d’antibiotiques

Procédure

Pour élucider un problème affectant le troupeau dans le cadre de « PathoPig », l’éleveur doit prendre contact avec son vétérinaire. Celui sélectionne trois porcs au maximum qui reflètent bien le problème de santé et remplit, avec l’éleveur, le formulaire d’anamnèse (cf. informations complémentaires). Les porcs munis du formulaire d’anamnèse sont transportés à un laboratoire d’anatomie et pathologie pour examen. Lorsque les résultats des examens sont connus, le vétérinaire de l’exploitation émet des recommandations pour traiter la maladie, améliorer la santé des animaux et prévenir le problème à l’avenir.

Quels coûts sont pris en charge par la Confédération ?

Pour l’éleveur, le coût des examens pour déterminer la cause du problème de santé du troupeau est avantageux. L’OSAV supporte les frais de l’autopsie à hauteur de 200 francs par animal et de 500 francs au maximum pour les trois porcs examinés par exploitation.

Informations complémentaires

Dernière modification 02.05.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tiergesundheit/frueherkennung/pathopig.html