Détenir des chèvres

La détention de chèvres impose de connaître leurs besoins et leur comportement. Le propriétaire de chèvres est responsable de la bonne santé des animaux et est tenu de respecter les dispositions de protection des animaux.

tvd-schafeziegen

Actuel

Lancement réussi de la banque de données sur le trafic des moutons et des chèvres

Trois mois après l’introduction de l’obligation d’enregistrer les moutons et les chèvres, le bilan intermédiaire est positif. Près de deux tiers des animaux sont enregistrés dans la banque de données sur le trafic des animaux (BDTA).

Chez certains animaux adultes, la pose des nouvelles marques a provoqué des infections : il s’agit d’un acte chirurgical qui doit être effectué avec soin. Plusieurs mesures pratiques doivent être respectées pour éviter cela, en particulier en prévision de la prochaine période d’estivage.

(02.04.2020)

Des chèvres en pâturage

Les bases légales pour la détention convenable des chèvres sont fixées dans la loi sur la protection des animaux (LPA), dans l’ordonnance sur la protection des animaux (OPAn) et dans l’ordonnance de l’OSAV sur la détention des animaux de rente et des animaux domestiques (voir « Informations complémentaires »).

Par ailleurs, le Centre spécialisé dans la détention convenable des ruminants et des porcs de Tänikon et l’Agroscope ont publié une série d’informations spécifiques destinées au praticiens, qui expliquent de façon claire les principaux aspects de la détention de chèvres.

Le manuel de contrôle synthétise toutes les normes en vigueur à l’usage des détenteurs d’animaux et des organes de contrôle (voir « Informations complémentaires »).

Informations spécifiques sur les caprins

Informations complémentaires

Dernière modification 20.04.2020

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierschutz/nutztierhaltung/ziegen.html