Formation sur la détention de chèvres

Toute personne qui détient plus de dix chèvres doit présenter une attestation de compétences. Les agriculteurs de formation en sont dispensés. De même, tout détenteur de chèvres souhaitant castrer ou écorner lui-même ses propres bêtes doit avoir suivi une formation correspondante. 

Toute personne qui détient plus de dix chèvres doit présenter une attestation de compétences conformément à l’art. 198 de l’ordonnance sur la protection des animaux. Les jeunes animaux dépendant encore de leur mère ne sont pas compris dans ces chiffres.

Les personnes qui étaient déjà enregistrées comme détenteurs d’animaux au 1er septembre 2008 ne sont pas tenues de rattraper cette formation. Les agriculteurs sont eux aussi dispensés de cette attestation de compétences, puisqu’ils ont déjà suivi une formation professionnelle sur la détention d’animaux de rente.

L’attestation de compétences peut être délivrée par des organisations reconnues par l’OSAV pour cette tâche. Une liste de ces organisations est présentée sous « Informations complémentaires ».

Si le nombre d’animaux détenus est supérieur à dix unités de gros bétail, une formation agricole est requise.

Formation aux interventions douloureuses chez les chèvres

Les détenteurs d’animaux qui souhaitent castrer ou écorner leurs jeunes animaux eux-mêmes doivent suivre au préalable un cours reconnu sur le sujet, pour garantir des interventions en bonne et due forme et aussi respectueuses que possible pour l’animal.

Comment procéder en tant que détenteur d’animaux ?

Dans un premier temps, les détenteurs d’animaux doivent conclure une convention sur les médicaments vétérinaires avec le vétérinaire du troupeau. Ils suivent ensuite un cours théorique d’une demi-journée, qui se conclut par un contrôle des connaissances. Une liste des cours reconnus est présentée sous « Informations complémentaires ». Le volet pratique du cours se déroule dans la ferme du détenteur d’animaux. Ce dernier s’exerce à pratiquer les interventions sous la surveillance du vétérinaire du troupeau, dont il suit les instructions. Lorsque le vétérinaire juge que le détenteur d’animaux est en mesure d’opérer correctement seul, il l’inscrit en vue d’une vérification de ses aptitudes, laquelle aura lieu dans le cadre d’un contrôle officiel.

Contenu du cours théorique

Le cours contient les notions essentielles en matière de bases légales, de contraintes pour les animaux, d’usage des médicaments, ainsi que de réalisation des castrations et des écornages. Les personnes qui dispensent le cours doivent être titulaires d’un diplôme en médecine vétérinaire.

Informations complémentaires

Dernière modification 24.11.2016

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierschutz/nutztierhaltung/ziegen/ausbildung-ziege.html