Besoins en nutriments

L’OSAV publie des recommandations sur les besoins journaliers en protéines, en glucides et en graisses, ainsi que sur les nutriments nécessaires aux personnes ayant des besoins nutritionnels particuliers.

Fromage

Actuel

Le fromage pourrait redevenir une source d'iode pour la population suisse

Le sel iodé utilisé par l’industrie alimentaire est la principale source d'iode en Suisse, mais il n’est plus utilisé dans la fabrication du fromage depuis plusieurs années. L’OSAV a mené une nouvelle étude en collaboration avec Agroscope : les résultats montrent que lorsque du sel iodé est utilisé durant le processus de fabrication, l’iode pénètre à l’intérieur du fromage et ne reste pas uniquement dans la croûte, comme l’indiquait une ancienne opinion scientifique.

L’OSAV encourage donc les fabricants à utiliser du sel iodé pour que le fromage redevienne une source d’iode pour la population. Les études actuelles montrent en particulier un apport insuffisant chez les femmes en âge de procréer, enceintes ou allaitantes ainsi que chez les enfants en bas âge. Une carence en iode peut entraîner des troubles neurologiques et retarder la croissance.

(17.12.2019)

Des informations sur les besoins en vitamines et sels minéraux principaux ainsi qu’en d’autres nutriments sont disponibles sur le site Internet de la Société suisse de nutrition (SSN).

Protéines

Les protéines nous assurent un apport en différents acides aminés; elles sont nécessaires au développement de la masse corporelle, par exemple à la croissance de l'enfant, au renouvellement des cellules ou durant la grossesse. Elles constituent, en outre, une source d'énergie.

Certains acides aminés sont dits essentiels (indispensables), car le corps ne peut les produire lui-même ; ils doivent lui être apportés par l'alimentation.

Ces acides aminés essentiels sont contenus surtout dans les sources protéiques d'origine animale. Les protéines animales sont par conséquent de valeur plus élevée que celles d'origine végétale. Il est cependant possible d'augmenter fortement la valeur des protéines végétales en les combinant (céréales et légumineuses etc.).

Vu qu'il synthétise et dégrade continuellement des protéines, le corps a besoin d'un apport protéique régulier et couvrant les besoins. 

Glucides

Les glucides sont notre principale source d'énergie. Ils sont contenus avant tout dans les aliments d'origine végétale. 

Lipides

Les lipides sont les nutriments les plus riches en énergie ; ils sont indispensables à la vie, puisqu'ils sont impliqués dans de nombreuses fonctions importantes du corps humain. Mais une consommation excessive d'huiles, de graisses ou d'aliments riches en graisses peut conduire également à un surpoids ou à de l'obésité. 

Acide folique

L'acide folique est une vitamine contenue par exemple dans les fruits et légumes (principalement les légumes à feuilles et les choux), le pain complet et les légumineuses.

Un apport suffisant en cette vitamine est important en particulier durant les premiers mois de la grossesse pour assurer le bon développement de l'enfant. Une prise d'acide folique avant et durant les 12 premières semaines de la grossesse réduit le risque de malformations de la moelle épinière de l'enfant (anomalies du tube neural) et d'autres malformations comme les fentes labio-maxillo-palatines ou les malformations cardiaques). 

Vitamine D

La vitamine D joue un rôle essentiel dans la formation des os et des dents. Un apport insuffisant peut causer des maladies osseuses; une carence grave peut provoquer une déformation du squelette chez l'enfant (rachitisme). La vitamine D est produite en grande partie en exposant la peau au soleil et pour seulement 10 % par l'alimentation. 

Iode

À l’exception des poissons et des fruits de mer, les aliments ne présentent en général qu’une faible teneur en iode. En Suisse, le sel comestible peut être enrichi en iode afin d’améliorer l’apport, mais cet ajout est facultatif. Les sels iodés côtoient donc les sels non iodés. D’après une étude récente sur la consommation d'iode dans la population suisse (voir « Bulletin nutritionnel suisse 2019 »), le sel iodé demeure la principale source d’iode dans l’alimentation, notamment dans les aliments transformés, comme le pain, par exemple.

Une carence en iode entraîne des troubles de la santé. Chez le fœtus et l'enfant, cette carence peut être responsable d'un retard de développement et d'un retard mental. Chez l'adulte, elle peut être la cause d'un grossissement de la thyroïde. 

 

Sodium

Le sodium est présent naturellement dans tous les aliments, mais il provient principalement du sel (ou chlorure de sodium), qui se compose presque pour moitié de sodium. Toutefois, une consommation excessive de sel augmente le risque d'hypertension et donc de maladies cardio-vasculaires.

Le sodium participe notamment aux processus suivants dans le corps humain:

  • à la digestion des aliments
  • à la régulation de la pression sanguine
  • à la gestion de l'équilibre hydrique 
  • à l'excitabilité musculaire et neuronale 

Informations complémentaires

En détail


Protéines


Glucides


Lipides


Iode


Acide folique


Vitamin D

Dernière modification 17.12.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/lebensmittel-und-ernaehrung/ernaehrung/empfehlungen-informationen/naehrstoffe/hauptnaehrstoffe.html