Cosmétiques

Les cosmétiques entrent en contact avec la peau, les cheveux, les dents et les muqueuses pour les parfumer, les protéger ou les nettoyer. Les cosmétiques commercialisés sur le marché suisse ne doivent présenter aucun risque pour la santé et respecter les exigences légales du droit alimentaire. Ils peuvent également être commercialisés en Suisse selon le Principe du Cassis-de-Dijon (LETC). 

Produits solaires

Pour une protection optimale contre le soleil, il convient de porter des vêtements, un chapeau et des lunettes, de rester à l’ombre et d’utiliser en complément des produits solaires offrant une protection contre les rayons UV. Les filtres UV sont soumis à des exigences légales.

Antitranspirants avec aluminium

L’aluminium dans les antitranspirants suscite depuis de nombreuses années des questions sur ses risques potentiels pour la santé des consommateurs. L’OSAV a évalué les connaissances scientifiques actuelles et estime qu’aucun lien de causalité entre une exposition de la peau à l’aluminium et le cancer du sein ne peut être établi.

Produits de soins capillaires

Les teintures et les produits lissants peuvent contenir des substances dangereuses pour la santé. Pour protéger les consommateurs des risques que peuvent présenter ces produits, l’OSAV réglemente ces substances et formule des recommandations.

Produits de soins dentaires

Les produits de soins dentaires contiennent des substances qui ne sont pas sans danger. L’OSAV formule des recommandations à ce sujet.

Furocoumarines

Les furocoumarines sont des substances phototoxiques contenues naturellement dans certaines plantes, notamment dans les écorces d’agrumes. Une valeur limite maximale est fixée pour les produits cosmétiques qui peuvent être exposés à la lumière du soleil.

Informations complémentaires

Dernière modification 27.03.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/gebrauchsgegenstaende/kosmetika-schmuck/kosmetika.html