Produits de soins capillaires

Les teintures et les produits lissants peuvent contenir des substances dangereuses pour la santé. Pour protéger les consommateurs des risques que peuvent présenter ces produits, l’OSAV réglemente ces substances et formule des recommandations. 

Une femme se fait teindre les cheveux

Les teintures capillaires permanentes ou teintures d’oxydation permettent une coloration résistante aux shampoings. Certains colorants entrant dans la composition des teintures capillaires peuvent provoquer des réactions allergiques parfois graves.

Réglementations légales sur les teintures capillaires

Les teintures capillaires sont réglementées dans l’ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels (art. 54, al. 2 ODAlOUs, faisant référence à l'annexe III du réglement européen n° 1223/2009). Les colorants utilisés sont des substances irritantes connues. Limiter leur concentration permet de réduire le risque de réaction allergique. Les jeunes consommateurs ne doivent pas entrer en contact avec ces substances allergènes avant l’âge de 16 ans.

Recommandations de l’OSAV sur les teintures capillaires

L’emballage doit porter des avertissements supplémentaires obligatoires afin de mieux informer les consommateurs des risques potentiels. Il s’agit des avertissements suivants:

Les colorants capillaires peuvent provoquer des réactions allergiques sévères. Lire et suivre les instructions. Ce produit n’est pas destiné à être utilisé sur les personnes de moins de seize ans. Ne vous colorez pas les cheveux si:

  • vous présentez une éruption cutanée sur le visage ou si votre cuir chevelu est sensible, irrité ou abîmé; 
  • vous avez déjà fait une réaction après avoir coloré vos cheveux;
  • vous avez fait par le passé une réaction à un tatouage temporaire noir à base de henné.
     

Ces avertissements ne constituent pas une interdiction mais un élément de l’étiquetage des produits cosmétiques destiné à informer les consommateurs.
L’étiquetage correct de l’emballage avec les avertissements requis incombe obligatoirement au fabricant ou à l’importateur de produits cosmétiques. Les grands distributeurs, les pharmaciens et les droguistes qui vendent des teintures capillaires préfabriquées sont tenus de ne remettre que des produits conformes à la législation.
Dans les salons de coiffure, les consommateurs ne peuvent généralement pas lire les avertissements sur les emballages puisque les employés de l’établissement font eux-mêmes les mélanges. L’OSAV recommande donc de s’enquérir de l’avertissement directement auprès du coiffeur.

Risques associés aux produits lissants

Les produits capillaires lissants contiennent du formaldéhyde. Ceux qui ont une teneur élevée en formaldéhyde sont dangereux pour la santé et sont interdits en Suisse comme dans l’UE. L’OSAV déconseille vivement de les utiliser.
Comme dans l’UE, le formaldéhyde ne peut être utilisé en Suisse dans les produits cosmétiques qu’en tant qu’agent conservateur jusqu’à une concentration de 0,2 % et en tant que durcisseur d’ongles en concentration ne dépassant pas 5,0 %. Lorsque la concentration en formaldéhyde dans le produit fini dépasse 0,05 %, la mention «Contient du formaldéhyde» doit figurer sur le produit.

Informations complémentaires

Dernière modification 15.05.2017

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/gebrauchsgegenstaende/kosmetika-schmuck/kosmetika/haarpflegeprodukte.html