Rapport sur la statistique de l’expérimentation animale en 2020

De manière globale, le nombre d’animaux utilisés dans des expériences en 2020 a diminué par rapport à l’année précédente. Toutefois, la part d’expériences infligeant des contraintes sévères aux animaux a augmenté. 

Weniger Tiere in Tierversuchen

En 2020, 556 107 animaux ont été utilisés dans des expériences (année précédente : 572 069 animaux), ce qui correspond à une diminution de 2,8 %. Depuis 2015, l’utilisation d’animaux d’expérience n’a cessé de diminuer, affichant une baisse globale de près de 18 %.

Le nombre d’animaux utilisés dans des expériences infligeant des contraintes sévères (degré de gravité 3) a augmenté (19 712) par rapport à l’année précédente (18 290). Pour la première fois depuis 2012, le nombre d’animaux utilisés dans des expériences infligeant des contraintes moyennes (degré de gravité 2) a diminué, avec 145 551 animaux contre 158 124 l’année précédente.

Moins d’animaux utilisés dans des expériences en 2020

Moins d’expériences en degré de gravité 2 et davantage en degré de gravité 3

Maladies humaines et recherche sur le COVID-19

La part d’animaux génétiquement modifiés est stable

Moins d’animaux utilisés dans des expériences de recherche fondamentale

Moins de souris utilisées dans des expériences

Animaleries : moins de souris élevées ou importées


En sa qualité d’autorité fédérale compétente, l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires publie sur le site internet www.tv-statistik.ch la statistique annuelle des expériences sur animaux, conformément à l’art. 36 de la loi du 16 décembre 2005 sur la protection des animaux (RS 455, LPA). Lors de l’élaboration et de la publication de la statistique, l’OSAV tient compte de la Convention européenne sur la protection des animaux vertébrés utilisés à des fins expérimentales ou à d’autres fins scientifiques. Selon la légation sur la protection des animaux les chercheurs sont tenus de déclarer chaque année toutes les utilisation d’animaux d’expérience. Si un animal est utilisé plusieurs fois au cours d’une année, chaque utilisation est enregistrée dans la statistique.

Le site www.tv-statistik.ch présente un graphique de l’évolution du nombre d’animaux utilisés entre 1983 et 2020, ainsi que les espèces animales par but d’utilisation, par degré de gravité de la contrainte, et le nombre d’animaux utilisés par canton. La « statistique dynamique » permet en outre d’effectuer d’autres requêtes de manière interactive pour les années 1997 à 2020 par but d’utilisation, degré de gravité, espèce animale, canton, etc. On y trouve également des informations sur les autorisations délivrées et sur les animaleries. Ces informations ont été publiées pour la première fois en 2014.


Dernière modification 22.09.2021

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierversuche/bericht-tierversuchsstatistik.html