Détenir des moutons

La détention de moutons impose de connaître leurs besoins et leur comportement. Les détenteurs d’animaux sont responsables de la bonne santé des animaux et sont tenus de respecter les dispositions de protection des animaux.

tvd-schafeziegen

Actuel

Nouveau marquage des moutons possible dès à présent

Lancement du nouveau marquage des moutons et des chèvres : les détenteurs d’ovins et de caprins peuvent désormais commander les marques auriculaires dont ils ont besoin pour leurs animaux. Les nouvelles règles – doubles marques auriculaires et obligation d’enregistrer tous les mouvements d’animaux dans la banque de données sur le trafic des animaux – entreront en vigueur en janvier 2020.

L’enregistrement des déplacements d’animaux joue un rôle essentiel dans la lutte contre les épizooties et la sécurité des aliments d’origine animale. C’est pourquoi le Conseil fédéral a décidé d’étendre la banque de données sur le trafic des animaux (BDTA) aux moutons et aux chèvres.

(16.08.2019)

Fotolia_97729982_M

Les bases légales pour la détention convenable des moutons sont fixées dans la loi sur la protection des animaux (LPA), dans l’ordonnance sur la protection des animaux (OPAn) et dans l’ordonnance de l’OSAV sur la détention des animaux de rente et des animaux domestiques (voir « Informations complémentaires »).

Par ailleurs, le Centre spécialisé dans la détention convenable des ruminants et des porcs de Tänikon a publié une série d’informations spécifiques destinées aux praticiens, qui expliquent de façon claire les principaux aspects de la détention de moutons.

Le manuel de contrôle synthétise toutes les normes en vigueur à l’usage des détenteurs d’animaux et des organes de contrôle (voir « Informations complémentaires »).

Informations spécifiques sur les ovins

Informations complémentaires

Dernière modification 16.08.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierschutz/nutztierhaltung/schafe.html