Chevaux

Le bien-être et la santé des chevaux dépendent très directement de la manière dont ils sont détenus, traités et utilisés. C'est dans l’ordonnance sur la protection des animaux que sont fixées les exigences d'une détention et d'un traitement respectueux de leurs besoins. 

Les chevaux sont habitués à vivre en troupeaux et ont besoin de contacts avec leurs congénères. Nombre d'entre eux ne sont plus montés tous les jours. Cela n'est acceptable que s'ils disposent de longs moments où ils peuvent se mouvoir librement, que ce soit au pâturage ou dans une stabulation libre à plusieurs compartiments.

Très appréciés pour le sport et les loisirs, les chevaux doivent être traités avec ménagement lors de ces activités et lors de leur transport.

Dans l'élevage chevalin, il faut éviter que les caractéristiques sélectionnées soient contraignantes pour les individus concernés.

L'ordonnance sur la protection des animaux contient des dispositions sur la détention, le traitement, le transport et l'élevage des chevaux. Les dispositions applicables aux chevaux le sont également aux poneys, aux ânes, aux mulets et aux bardots.

L'OSAV a publié à l’attention des détenteurs une série de fiches techniques sur les principaux aspects de la détention des chevaux. La notice grand public « Les chevaux dans le droit » donne une vue d'ensemble des dispositions de protection des animaux applicables.

Le manuel de contrôle présente la synthèse des normes juridiques contraignantes à l'usage des détenteurs et des organes chargés des contrôles (voir « Informations complémentaires »).

Cheval broutant dans un enclos au lever du soleil.

Détention et soins

À l’état naturel, les chevaux sont des animaux grégaires qui marchent plusieurs heures par jour en compagnie d’autres chevaux pour brouter. Des contacts avec leurs congénères, beaucoup de mouvement et du fourrage grossier à plusieurs reprises durant la journée leur sont donc essentiels.

Manière de traiter les chevaux

Animaux de sports et de loisirs appréciés, les chevaux doivent être traités avec ménagement lorsqu’ils sont utilisés et transportés à des fins sportives ou récréatives. Dans l'élevage chevalin, il faut éviter que les caractéristiques sélectionnées soient contraignantes pour les individus obtenus.

Chevaux au repos

Maladies équines

Les maladies équines contagieuses sont surveillées en Suisse au moyen du programme intitulé « Equinella ». Quelques maladies équines sont des épizooties soumises à l'annonce obligatoire.

Enregistrement des chevaux

Contrôle du trafic des animaux

De nombreux cheptels et animaux doivent être enregistrés et identifiés. Ces enregistrements et ces identifications sont indispensables pour contrôler le trafic des animaux et établir des registres des effectifs. Ils permettent aussi de lutter efficacement contre les épizooties et de prévenir la propagation de ces maladies.

Informations complémentaires

Dernière modification 21.12.2016

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierschutz/heim-und-wildtierhaltung/pferde.html