Diméthylhexanamine (DMAA)

La diméthylamylamine (DMAA) est une substance chimique utilisée pour perdre du poids ou pour augmenter les performances sportives. L’OSAV déconseille fortement sa consommation en raison de ses graves effets secondaires.

Des pilules tombent de leur récipient avec un mètre ruban

La DMAA est également commercialisée sous le nom de diméthylamylamine, 1,3-diméthylamylamine, méthylhexaneamine, méthylhexanamine, 1,3-diméthylpentylamine ou encore extrait de géranium. Des allégations telles que « stimulant naturel » peuvent également indiquer la présence de DMAA dans un produit. Les party pills peuvent également contenir cette substance.

La désignation « extrait de géranium » laisse supposer que la DMAA est naturellement présente dans le géranium (Pelargonium graveolens). Des études récentes ont toutefois permis de mettre en évidence que l’huile de géranium (extrait de racine de géranium) ne contenait pas de DMAA.

Présence et risques 

La DMAA est illégalement utilisée dans certains compléments alimentaires, dans des produits destinés aux sportifs et des produits amincissants.

Cette substance agit sur le système nerveux central et peut provoquer une augmentation de la tension artérielle, une détresse respiratoire, une tachycardie, voire un infarctus du myocarde.

Recommandation de l'OSAV 

La DMAA n’est pas autorisée en Suisse. La vente de produits en contenant est donc interdite. La fondation « Antidoping Suisse » précise que la DMAA figure dans la liste des produits dopants. L’OSAV recommande de ne pas consommer de produits contenant cette substance potentiellement dangereuse pour la santé.

Informations complémentaires

Dernière modification 22.05.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/lebensmittel-und-ernaehrung/lebensmittelsicherheit/stoffe-im-fokus/unerlaubte-stoffe/dimethylamylamin-dmaa.html