Syndrome dysgénésique et respiratoire du porc (SDRP)

Le syndrome dysgénésique et respiratoire du porc (SDRP) est une infection virale du porc. Le virus n'est pas dangereux pour l'homme, la viande peut être consommée sans crainte.

Le syndrome dysgénésique et respiratoire du porcs (SDRP) touche principalement les porcs domestiques, les sangliers n'étant que très peu réceptifs au virus. Les signes de la maladie peuvent être très différents selon le type d'élevage et l'âge des animaux.

  • Symptômes reproducteurs - Le système reproducteur des truies mères et celui des verrats sont le plus souvent touchés. La maladie provoque des problèmes de fertilité chez les premières, une baisse de la fertilité chez les seconds, la mise bas de porcelets chétifs ou morts, de la fièvre et de l'anorexie.
  • Symptômes respiratoires - C'est principalement le tractus respiratoire des porcelets qui est touché. Les animaux ont la fièvre, éternuent, toussent et respirent avec difficulté, ces signes se traduisent par une baisse des performances d'engraissement. Quelques porcelets deviennent chétifs et meurent. Des symptômes similaires peuvent être observés chez les porcs à l'engrais, cependant sous une forme atténuée.

Contamination et propagation  

L'agent infectieux est un virus du genre Arterivirus. Il peut rester contagieux pendant plusieurs années dans la viande congelée.

La maladie se propage dans les troupeaux par voie aérienne (infection par inhalation de gouttelettes). Le vent peut véhiculer l'agent infectieux sur plusieurs centaines de mètres et en favoriser la propagation entre troupeaux. La maladie peut aussi se transmettre par la semence et de la truie au porcelet par voie transplacentaire.

L'agent infectieux est présent dans le monde entier et dans tous les pays qui nous entourent. La Suisse est reconnue officiellement indemne de SDRP. L'absence de la maladie est documentée régulièrement par des contrôles par sondage dans les troupeaux porcins.

Pour connaître la situation épizootique en Suisse, voir la Banque de données sur les cas d'épizooties en Suisse.

Que faire ?  

  • Ne pas importer de viande porcine illégalement en Suisse! Elle peut être contaminée par le virus du PRRS et nuire à nos porcs.

Les vaccins contre la maladie ne sont pas autorisés en Suisse (voir « Informations complémentaires » > « Dans le détail »).

Le SDRP est une épizootie à éradiquer et est, à ce titre, soumise à déclaration obligatoire. Toute personne qui détient des animaux ou qui s'en occupe est tenue d'annoncer les cas suspects au vétérinaire de l’exploitation.

Informations complémentaires

Dernière modification 05.07.2017

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierseuchen/uebersicht-seuchen/alle-tierseuchen/prrs.html