Maladie d’Aujeszky

La maladie d'Aujeszky est une maladie virale, aiguë et fébrile, qui affecte principalement le porc. Chez d’autres mammifères, elle se caractérise par une infection du système nerveux central évoluant très rapidement vers la mort. Cette maladie n'est pas dangereuse pour l'homme. 

La maladie d'Aujeszky touche principalement les porcs, plus rarement les bovins, les petits ruminants, les chats, les chiens, les rongeurs.

Les jeunes porcelets sont particulièrement sensibles à la maladie; ils meurent rapidement s'ils sont atteints. Chez les porcelets de plus de deux semaines, la mortalité est plus faible. Les symptômes sont les suivants : fièvre, vomissement, troubles locomoteurs, et, chez les porcs à l'engrais, toux, écoulement nasal. Lorsque des truies gestantes sont atteintes, elles avortent souvent ou mettent bas des fœtus momifiés. Il arrive aussi que l'infection soit inapparente chez les porcs touchés.

Contamination et propagation

L'agent pathogène est le Suid Herpesvirus 1. Chez le porc, l’infection se propage par voie oro-nasale (par contact direct) ou indirectement au travers de nourriture ou d’objets contaminés, par des semences ou des sécrétions vaginales infectées ou encore par voie aérogène. D'autres voies de contamination sont l’achat de porcs ou de verrats reproducteurs infectés mais sans symptômes ou l'insémination artificielle avec de la semence infectée. Autrefois, la source d'infection principale était l'affouragement de déchets alimentaires non cuits provenant de boucherie ou de restaurants, mais depuis l'interdiction de l'affouragement des déchets alimentaires, cela ne doit plus se produire.

La maladie d'Aujeszky apparaît partout dans le monde. Cependant la Suisse et quelques pays de l'UE sont indemnes. L'absence de la maladie en Suisse est régulièrement documentée par des contrôles par sondage.
La banque de données des cas d’épizooties donne une vue d’ensemble de la situation épizootique suisse.

Que faire ?

  • Effectuer un test préalable en cas d'importation de porcs et de semence en provenance des pays où sévit la maladie d'Aujeszky. 
  • En cas d'épizootie, les animaux suspects et atteints doivent être abattus.
     

Des vaccins existent, mais ne sont pas autorisés en Suisse.

La maladie d'Aujeszky est une épizootie à éradiquer, soumise à déclaration. Toute personne qui détient des animaux ou qui s'en occupe est tenue d'annoncer les cas suspects au vétérinaire de l’exploitation.

Informations complémentaires

Dernière modification 06.06.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierseuchen/uebersicht-seuchen/alle-tierseuchen/aujeszkysche-krankheit.html