Stratégie Santé animale en Suisse 2010+

La stratégie Santé animale en Suisse 2010+ vise à protéger et améliorer la santé des animaux de compagnie et de rente. Elle définit cinq objectifs stratégiques et décrit, en plusieurs champs d’action, des mesures permettant sa mise en œuvre.

Meglio prevenire che curare

L’intensification des échanges internationaux d’animaux et de marchandises ainsi que le changement climatique vont de pair avec de nouveaux défis. Des épizooties jusqu’ici inconnues en Suisse, comme la peste équine et la maladie de la langue bleue, constituent de nouveaux risques à prendre au sérieux. Mais d’anciennes maladies, comme la fièvre aphteuse, peuvent réapparaître à tout moment.

Cinq objectifs stratégiques

Soucieux de maintenir la situation sanitaire favorable des animaux de compagnie et de rente en Suisse, l’OSAV a fixé, conjointement avec les services vétérinaires cantonaux, cinq objectifs stratégiques :

  • Renforcer le rôle directeur et l’engagement de la Confédération, en particulier en matière de prévention, de détection précoce des maladies animales et de prévoyance des crises
  • Uniformiser l’exécution dans les services vétérinaires cantonaux et encourager la collaboration intercantonale
  • Intégrer davantage les éleveurs et les autres acteurs concernés, comme les vétérinaires, au processus de décision et les associer à la surveillance et à la lutte contre les épizooties
  • Centrer la recherche en matière de santé animale sur les besoins des éleveurs et du Service vétérinaire public, intensifier la collaboration internationale dans la recherche
  • Développer le réseau international et la collaboration active avec les institutions et les organisations œuvrant dans le domaine de la santé animale

Cinq champs d’action

La stratégie Santé animale en Suisse 2010+ a pour slogan « Agir à temps, c’est agir avant ! ». Afin d’atteindre les buts fixés, la stratégie décrit des mesures dans les champs d’action suivants :

  • Prévention
  • Préparation aux situations de crise  
  • Lutte contre les épizooties et les maladies animales aux conséquences importantes du point de vue économique
  • Collaboration internationale
  • Connaissances scientifiques, recherche et développement
     

L’application des mesures implique l’engagement de nombreuses personnes, sociétés et organisations qui ont affaire à la santé animale. Sont concernés les vétérinaires, les autorités, les entreprises de la filière alimentaire, les instituts de recherche et tout particulièrement les détenteurs d’animaux.

Informations complémentaires

Dernière modification 05.11.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/das-blv/strategien/tiergesundheitsstrategie-schweiz.html