Pneumonie enzootique du porc (PE)

La pneumonie enzootique est une maladie contagieuse se manifestant fréquemment chez les porcs à l’engrais et chez les porcelets sevrés. La forme aiguë se caractérise typiquement par une toux.

La maladie touche les porcs. Elle n’est pas dangereuse pour l’homme.

La PE est une maladie qui perdure longtemps et qui touche presque tous les animaux du troupeau (principalement les porcs à l’engrais et les porcelets sevrés), mais il n’y a que peu d’animaux qui en meurent. Une toux sèche chronique est typique. La maladie peut évoluer de manière inoffensive lorsque les conditions de détention sont bonnes.

Contamination et propagation  

L’agent infectieux est la bactérie Mycoplasma hyopneumoniae. Elle se propage principalement par le trafic des animaux, mais également par l’air (infection par aérosol). Par temps froid et humide, l’agent infectieux peut être disséminé sur plusieurs kilomètres. C’est entre novembre et mars que les cas de maladie sont les plus fréquents.

La maladie est présente dans le monde entier. Après un assainissement de surface effectué dans tout le pays, les troupeaux de porcs en Suisse sont maintenant pour la plupart indemnes de la maladie. Lorsque tel est le cas, ils sont officiellement reconnus et surveillés.

Que faire ?  

  • Protéger les porcs de tout contact avec des sangliers (voir « Détails » > Aide-mémoire Sangliers et aire de sortie).

Les vaccins contre la maladie ne sont pas autorisés en Suisse.

La pneumonie enzootique du porc est une épizootie à combattre ; elle est donc soumise à déclaration obligatoire. Toute personne qui détient des animaux ou qui s’en occupe est tenue d’annoncer les cas suspects au vétérinaire de l’exploitation.

Informations complémentaires

Dernière modification 28.06.2017

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierseuchen/uebersicht-seuchen/alle-tierseuchen/ep.html