Restauration collective

En Suisse, près d’un million de personnes mangent chaque jour dans un établissement de restauration collective : c’est dire l'influence de ce type de restauration sur la nutrition. L’OSAV s’engage en faveur de la mise en œuvre des standards de qualité suisses pour une restauration collective promouvant la santé.

Repas servi dans une cantine

 

Une alimentation saine dans les écoles, les entreprises et les homes est importante à plusieurs égards : 

 

  • L’école est un lieu privilégié pour l’initiation au goût, aux bonnes habitudes alimentaires et aux principes de la nutrition. Une alimentation équilibrée est essentielle pour la croissance, le développement psychomoteur et la concentration des écoliers.
  • Sur le lieu de travail, une alimentation équilibrée permet, à court terme, d’être en meilleure forme physique et mentale. À long terme, elle permet de diminuer les absences pour maladie et les phases de travail improductives des collaborateurs.
  • Dans les homes pour personnes âgées et les établissements de soins, les repas sont pour les résidents des repères temporels importants dans le déroulement de leur journée et ils favorisent les échanges. Une alimentation équilibrée assure un apport optimal en nutriments essentiels et contribue ainsi à la bonne santé des seniors.

Restauration en milieu scolaire

La Fondation suisse pour la santé Radix a élaboré des documents de soutien proches de la pratique qui constituent une base importante pour des repas de midi équilibrés et durables proposés dans des structures d’accueil et dans les restaurants scolaires avec accompagnement. Les «standards suisses de qualité pour une restauration collective promouvant la santé» ont servi de base à l’établissement du guide et des check-lists. Proches de la réalité, ces standards pour l’organisation, l’alimentation, la pédagogie ainsi que pour la gestion des traiteurs et d’autres partenaires associés à cette coopération complètent ou approfondissent les règles existantes applicables à la nutrition dans des structures d’accueil de jour ou aux labels. 

Pour la promotion des standards de qualité, l’Association suisse de la restauration dans les hôpitaux, les homes et les collectivités (SVG) a créé la figurine « la petite conscience ». Celle-ci est destinée à motiver les personnes concernées à appliquer ces standards.

Restauration en milieu professionnel

La mise en œuvre des standards de qualité suisses doit permettre de faciliter le choix d’une alimentation saine dans les restaurants du personnel. Cela passe par une planification des menus reposant sur les principes de la pyramide alimentaire suisse ainsi que sur les recommandations nutritionnelles pour une alimentation équilibrée et savoureuse. En outre, le cadre doit également convenir : cela recouvre l’ambiance, la communication entre les collaborateurs en cuisine et lors de la distribution des repas mais aussi avec les clients, sans négliger le facteur du prix.

Pour pouvoir appliquer les standards de qualité, il faut mettre à la disposition des établissements de restauration des outils simples, qui leur permettent de gagner du temps et qui répondent à leurs questions sur l’offre de plats et de boissons à proposer ainsi que sur leur préparation et présentation.

Afin de mettre en avant et de diffuser les standards de qualité pour une restauration collective promouvant la santé, l’Association suisse pour la restauration collective (Schweizer Verband für Spital-, Heim- und Gemeinschaftsgastronomie, SVG) a créé la marque « Petite Conscience », donnant ainsi un nom simple et clair à un thème complexe et multidimensionnel. Cette marque facilite la mise en œuvre des standards de qualité suisses grâce à différents outils simples et attractifs.

Informations complémentaires

Dernière modification 18.12.2018

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/lebensmittel-und-ernaehrung/ernaehrung/gemeinschaftsgastronomie.html