Emballages

Les substances des matériaux d'emballages, p. ex. les plastiques imprimés, peuvent migrer dans les denrées alimentaires et mettre ainsi la santé en danger. Pour cette raison, l’OSAV a réglementé l'utilisation de substances critiques utilisées lors de la fabrication des emballages.

Denrées alimentaires emballées

Les emballages contiennent des substances qui peuvent migrer dans les denrées alimentaires et, à partir de là, être ingérées. Dans certaines circonstances, cela peut représenter un danger pour la santé.
Les couleurs d’imprimerie contiennent elles aussi des substances qui peuvent présenter un risque. Une réglementation est donc nécessaire pour l`utilisation des substances dans la fabrication d`emballages, y compris des couleurs d’imprimerie. L'industrie alimentaire est tenue de respecter des normes strictes qui sont fixées dans l'ordonnance sur les objets et matériaux. L’annexe 2 détermine quelles substances peuvent être utilisées pour la fabrication de pellicules plastique pour les objets et matériaux en  plastique. L’annexe 10 détermine quelles substances peuvent être utilisées pour la fabrication de
couleurs d’imprimerie ( voir « Informations complémentaires » plus bas).

Bisphénol A

Le bisphénol A (BPA) est une substance chimique de synthèse utilisée pour la fabrication de nombreuses matières plastiques notamment destinées à entrer en contact avec des denrées alimentaires. La substance peut être utilisée, par exemple, dans les revêtements internes des boîtes de conserve, les tickets de caisse ou encore des jouets. Du BPA peut être décelé aussi bien dans les denrées alimentaires que dans les objets usuels.

Position de l'OSAV

Le Conseil fédéral a été chargé par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national de rédiger un rapport sur l'utilité et les dangers du bisphénol A (BPA) utilisé dans les emballages et les objets usuels. Le rapport (2015) est arrivé à la conclusion que le BPA ne présente pas de danger pour la santé des consommateurs. L'exposition à cette substance est trop faible pour avoir des conséquences sur la santé (voir sous «Informations complémentaires»).

Informations complémentaires

Dernière modification 17.05.2017

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/gebrauchsgegenstaende/materialien-in-kontakt-mit-lebensmitteln/verpackungen.html