Piercings et tatouages

Un tatouage ou un piercing sur la langue sont des pratiques en vogue en Suisse. Il faut toutefois avoir conscience du fait qu’elles ne sont pas anodines et peuvent comporter des risques.

Tatouage « Marqué à vie » représentant une hirondelle

Les personnes qui souhaitent un tatouage ou un piercing devraient s’informer sérieusement avant de passer à l’acte.

Tatouages: une marque à vie

Le tatouage consiste à injecter des pigments colorés dans le derme de la peau. Cette intervention entraîne une plaie superficielle pouvant s’infecter. Dans le pire des cas, il y a un risque de transmission de maladies infectieuses comme l’hépatite ou le sida. Les pigments peuvent en outre déclencher des allergies.

Les personnes qui se font tatouer doivent également garder à l’esprit qu’elles porteront cette marque à vie: même si le tatouage est enlevé par la suite, les pigments ne peuvent pas tous être éliminés et il reste souvent des traces. De plus, un détatouage est coûteux et douloureux.

Piercings: de solides arguments contre

Se faire percer le nombril, le nez, les lèvres ou la langue pour y placer un bijou corporel comporte un risque de complications. La perforation de la langue est particulièrement délicate: l’intervention elle-même peut entraîner de graves complications. Elle peut également nuire aux dents. En effet, le contact permanent avec le piercing peut endommager l’émail. De plus, le cobalt ou le nickel contenu dans les éléments du piercing provoque souvent des allergies. En général, les personnes qui souffrent d’une allergie de contact au nickel restent sensibilisées toute leur vie, même après une longue période sans contact avec ce métal.

Informations complémentaires

Dernière modification 31.08.2018

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/gebrauchsgegenstaende/kosmetika-schmuck/piercing-und-tattoo.html