Teneurs trop élevées en pesticides dans des légumes et épices en provenance d'Asie

Berne, 01.12.2016 - Un tiers de certains légumes frais et épices en provenance d'Asie présente une teneur trop élevée en pesticides, comme l'ont montré les contrôles à la frontière. L'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a mené ces contrôles de 2012 à 2015, en collaboration avec l'Administration fédérale des douanes et les autorités cantonales de contrôle des denrées alimentaires. Vu les résultats, l'OSAV prend des mesures pour améliorer la situation.

Près de 900 échantillons de légumes et d'épices provenant de différents pays asiatiques ont été analysés de 2012 à 2015. Les échantillons ont été prélevés sur les légumes et épices pour lesquels les taux de contestation les plus élevés ont été suspectés. 31 % des légumes et épices asiatiques analysés n'étaient pas conformes aux exigences légales et ont dû être contestés. Les résultats sont résumés dans un rapport disponible sur le site web de l'OSAV.

Autocontrôle insuffisant
Les mauvais résultats ont différentes raisons. Premièrement, les bonnes pratiques de fabrication ne sont parfois pas respectées dans les pays asiatiques : on y utilise par exemple des substances actives qui ne sont plus autorisées ni en Suisse, ni en Europe, et pour lesquelles le plafond est donc fixé à un niveau très bas. Deuxièmement, certains importateurs ne respectent pas suffisamment l'obligation légale d'autocontrôle qui leur incombe.

Mesures pour une amélioration durable
L'OSAV a pris des mesures pour prévenir les contestations futures relatives aux résidus de pesticides contenus dans des légumes et épices. Les importateurs dont les produits ont été contestés à plusieurs reprises doivent notifier aux autorités cantonales les marchandises dès leur arrivée en Suisse. Celles-ci sont ensuite considérées comme séquestrées jusqu'à ce que les analyses effectuées dans les laboratoires montrent qu'elles sont conformes à la loi. En outre, les importateurs doivent renforcer l'autocontrôle. Ces mesures visent à assurer une qualité irréprochable de la marchandise à long terme.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la sécurité alimentaire et
des affaires vétérinaires (OSAV)
Service médias
Tél. 058 463 78 98
media@blv.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires
http://www.blv.admin.ch

Dernière modification 25.08.2016

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/dokumentation/nsb-news-list.msg-id-64745.html