Maladie vésiculeuse du porc

La maladie vésiculeuse du porc est une maladie infectieuse virale. Sur le plan clinique, elle ne se distingue pas de la fièvre aphteuse.

Toutes les espèces porcines sont sensibles. La maladie n'est pas dangereuse pour l'homme.

Les signes typiques de la maladie sont les suivants : fièvre, aphtes (vésicules) sur le bourrelet coronaire et dans l'espace interdigité, sur la muqueuse buccale et sur le groin, et plus rarement sur la langue. Selon le degré de gravité, les animaux présentent une boiterie, des mouvements de se pousser en avant et en arrière, des mouvements de manège (ils tournent en rond), des crampes, des tremblements et des « yeux qui roulent ».Généralement, toutefois, les porcs touchés ne présentent que des symptômes bénins ou même aucun symptôme. La maladie n’est que très rarement mortelle pour les animaux.

Contamination et propagation

L'agent infectieux est un virus du genre Enterovirus. Il peut survivre plusieurs mois dans un environnement froid et humide, de même que dans la viande fumée ou dans les salaisons. La viande contenant l'agent infectieux reste infectieuse durant des années lorsqu'elle est congelée.

L'agent infectieux est excrété par les aphtes (vésicules) éclatés, l'urine et les excréments. La transmission se fait le plus fréquemment par contact direct entre animaux. Mais la transmission indirecte est fréquente aussi, que ce soit par le biais d'excréments contenant l'agent infectieux ou de l'utilisation commune de mangeoires, de véhicules et d'autres équipements.

L'affouragement de déchets de viande présente un risque également, mais cette pratique est interdite à l'heure actuelle en Suisse et dans l'UE.

La maladie a fait son apparition dans divers pays européens et à Hongkong. Au cours des dernières années, il y a eu des cas isolés en Italie et au Portugal. Le seul foyer apparu en Suisse remonte à 1973. La Suisse est reconnue officiellement indemne.

Que faire ?

  • Ne pas enfreindre l'interdiction d'affourager des restes d’aliments à des porcs.
     

Il n'existe aucun vaccin préventif contre la maladie.

La maladie vésiculeuse du porc est une épizootie hautement contagieuse. Elle est soumise à déclaration obligatoire. Toute personne qui détient des animaux ou qui s'en occupe est tenue d'annoncer les cas suspects au vétérinaire de l’exploitation.

Informations complémentaires

Dernière modification 22.05.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierseuchen/uebersicht-seuchen/alle-tierseuchen/vesikulaerkrankheit-der-dchweine.html