Surveillance

La surveillance de la consommation d'antibiotiques et du développement des résistances doit être renforcée et, dans la mesure du possible, coordonnée de façon transversale.

Depuis 2006, l'OSAV surveille la situation des résistances aux antibiotiques chez les volailles de chair, les porcs à l'engrais et les bovins. Il collabore pour cela avec le Centre des zoonoses, des maladies animales d’origine bactérienne et de l’antibiorésistance (ZOBA). Si les données relatives aux résistances des bactéries issues de la viande du commerce de détail font également l'objet d'une surveillance depuis 2014, des informations concernant les résistances des bactéries pathogènes pour les animaux (bactéries pouvant rendre les animaux malades) faisaient jusqu'à présent défaut.

Dans le domaine vétérinaire, les quantités d'antibiotiques vendues par les entreprises de distribution (titulaires de l'autorisation de mise sur le marché) sont recueillies et évaluées chaque année. Les statistiques relatives aux quantités distribuées ne permettent cependant pas d'identifier un recours excessif ou inadapté aux antibiotiques.

Ces lacunes dans la surveillance existante du développement des résistances aux antibiotiques et de la distribution des antibiotiques doivent être comblées.

Mesures dans le domaine des animaux

Informations complémentaires

Dernière modification 26.03.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierarzneimittel/antibiotika/nationale-strategie-antibiotikaresistenzen--star--/ueberwachung.html