Prévention

Mieux vaut prévenir que guérir ! Une optimisation du système de détention et de prise en charge des animaux doit permettre d’améliorer leur santé et donc de réduire la consommation d’antibiotiques.

Il convient d'éviter autant que possible les infections nécessitant obligatoirement un traitement antibiotique, notamment en prenant des mesures de prévention spécifiques : correction des erreurs en matière de détention et d'alimentation animale, gestion correcte de l’hygiène des exploitations, amélioration de la biosécurité, etc. Souvent, ces erreurs passent inaperçues et sont masquées par un traitement antibiotique. Les éleveurs et les vétérinaires doivent travailler ensemble pour promouvoir la santé des animaux, car elle peut être améliorée avec un bon suivi des troupeaux et des échanges étroits entre eux.

La vaccination est également un moyen important pour protéger les animaux contre les maladies. Elle contribue de manière essentielle à l’amélioration de la santé animale et doit être encouragée.

Par ailleurs, il faut promouvoir le développement d’analyses de laboratoire pratiques, sûres et abordables. L’établissement d’un diagnostic poussé peut aider à déterminer la réelle nécessité d’un traitement antibiotique dans une situation précise.

Mesures dans le domaine animal

Informations complémentaires

Dernière modification 05.11.2019

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/tiere/tierarzneimittel/antibiotika/nationale-strategie-antibiotikaresistenzen--star--/praevention.html