Additifs

On appelle «additifs» les substances qui sont ajoutées aux aliments pour des raisons d’ordre technologique ou liées à leurs qualités sensorielles. Les conditions de leur utilisation sont contrôlées et, le cas échéant, modifiées par l’OSAV.

Les additifs permettent d’améliorer la valeur nutritive, la composition et la durée de conservation d’un aliment. Ils peuvent être d'origine naturelle ou synthétique.

Comme dans le droit alimentaire européen, un additif ne peut être utilisé en Suisse que s’il satisfait aux conditions suivantes :

  1. ne présenter aucun danger pour la santé;
  2. répondre à un besoin technologique;
  3. ne pas induire le consommateur en erreur.

L'innocuité des additifs est garantie par le principe dit de la «liste positive». Cela signifie que seules les substances inscrites à l'annexe 1 de l'ordonnance sur les additifs peuvent être utilisées pour fabriquer des denrées alimentaires. En règle générale, le dosage des additifs suit le principe du « autant que nécessaire, mais le moins possible », à moins qu'une limite maximale ait été fixée pour des raisons sanitaires.
Les additifs dans les aliments peuvent provoquer des intolérances chez certaines personnes. En Suisse, les producteurs de denrées alimentaires doivent mentionner sur l'étiquette du produit les additifs utilisés pour attirer l’attention des consommateurs sur les composants des aliments. Les additifs sont classés en plusieurs catégories selon leur emploi et leur fonction : colorants, conservateurs et antioxydants, édulcorants et autres additifs. Les numéros sont les suivants :

  • E100 colorants
  • E200 conservateurs
  • E300 antioxydants
  • E400 – E1521 édulcorants et autres additifs

Les additifs sont les substances les mieux étudiées de notre alimentation et ne sont autorisés que si leur innocuité sanitaire a été établie. L’OSAV contrôle de façon régulière les conditions de leur utilisation et les réglemente si nécessaire. Les édulcorants comme l'aspartame ou les glycosides de stéviol suscitent régulièrement des polémiques.

Ein Mann süsst seinen Tee mit einem Süssstoff

Aspartame

L’aspartame est un édulcorant synthétique utilisé dans certains aliments. Il est autorisé comme additif.

Blätter und Süssstoff von Stevia

Stévia

Les feuilles de la plante stévia originaire d'Amérique du Sud ont un goût sucré. Les glycosides de stéviol extraits des feuilles de la plante sont autorisés comme additif (E 960).

Informations complémentaires

Dernière modification 20.04.2017

Début de la page

https://www.blv.admin.ch/content/blv/fr/home/lebensmittel-und-ernaehrung/lebensmittelsicherheit/zusatzstoffe.html