Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue



Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Production primaire de viande: détention, alimentation et santé des animaux

Les animaux de rente suisses doivent disposer d’un espace vital suffisant et être détenus dans des conditions adaptées. Leur nourriture est exclusivement composée d’aliments sévèrement contrôlés, adaptés à l’espèce et respectueux de l’environnement. L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) assure le contrôle et la surveillance de la santé des animaux.

La législation suisse sur la protection des animaux prévoit que les animaux de rente suisses puissent jouir d'un espace vital suffisant et de conditions de détention respectueuses de l'espèce. A titre d'exemple, les veaux âgés de moins de quatre mois ne doivent pas être attachés et les bœufs doivent pouvoir bénéficier de sorties régulières à l'extérieur de l'étable.

Les éleveurs sont tenus de procéder à des autocontrôles. En outre, des contrôles réguliers permettent de veiller au respect des prescriptions en matière d'alimentation, de santé et de protection des animaux.

Espèces animales admises pour la production de denrées alimentaires
Les espèces animales pouvant être détenues pour la production de denrées alimentaires sont définies dans l'ordonnance du DFI sur les denrées alimentaires d'origine animale. La liste comprend entre autres tous les animaux domestiques détenus comme animaux de rente tels que les bœufs, les porcs, les moutons, les chèvres, les cerfs, les chameaux, les chevaux, les lapins, les poules, etc., ainsi que les mammifères terrestres et les oiseaux vivant à l'état sauvage ou élevés en enclos. Ne sont pas admis les chiens, les chats, les singes, les souris et les carnivores sauvages, à l'exception des ours terrestres. Les grenouilles, reptiles d'élevage, poissons non venimeux, crustacés et mollusques sont également admis (Ordonnance sur les denrées alimentaires d'origine animale, art. 2).

Pour plus d'informations sur la production primaire:

Contact spécialisé: info@blv.admin.ch

Fin secteur de contenu



Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV
info@blv.admin.ch | Informations juridiques | Analyse Web
http://www.blv.admin.ch/themen/03834/03844/03872/index.html?lang=fr