Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue



Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Fièvre du Nil occidental

Maladie virale aiguë de l'être humain, des oiseaux (migrateurs), des chevaux et d'autres mammifères causée par le virus du Nil occidental (VNO) ou West Nile virus (WNV). Jusqu'à présent, le VNO est apparu surtout en Europe du Sud-Est, en Asie centrale, en Amérique du Nord et en Afrique.


Typ: PDF
Stratégie de surveillance et de prévention de la fièvre du Nil occidental
Dernière modification: 03.04.2013 | Dimension: 477 kb | Typ: PDF


La maladie chez l'animal

Le virus du Nil occidental peut affecter les oiseaux migrateurs, les oies et de nombreux mammifères (dont les chevaux, les chiens et les chats).

Symptômes
Les chevaux développent une encéphalomyélite accompagnée de forte fièvre ou peuvent également ne présenter aucun symptôme. Chez les chiens et les oiseaux, une infection avec la fièvre du Nil occidental évolue en général aussi de manière asymptomatique. Dans des cas rares, les oiseaux peuvent développer une encéphalite.

Contamination
La contamination se produit par piqûre de moustiques infectés ou par morsure de tiques porteuses de virus.

Prévention
La fièvre du Nil occidental chez les animaux n'ayant encore jamais été observée en Suisse,  il n'y a pas lieu de prendre de mesures préventives pour le moment. Pour les chevaux, il existe un vaccin autorisé contre la FNO.

Contrôle officiel
La fièvre du Nil occidental chez les animaux est une épizootie à surveiller et elle est donc soumise à déclaration obligatoire. Toute personne qui détient ou s'occupe d'animaux doit annoncer les cas suspects au vétérinaire d'exploitation. 

La maladie chez l'homme 

Symptômes
Chez environ 80% des êtres humains infectés, la fièvre du Nil occidental ne cause aucun symptôme visible. Environ 20% des personnes atteintes développent des symptômes légers, tels que fièvre, sentiment de malaise, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, augmentation du volume des ganglions lymphatiques (lymphadénopathie), éruptions cutanées sur le haut du corps. Chez moins de 1% des personnes infectées (le plus souvent des personnes âgées ou ayant des défenses immunitaires affaiblies), le virus du Nil occidental attaque le système nerveux provoquant une encéphalite et/ou une méningite.

Transmission
La maladie, qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté, n'est pas transmissible directement d'un être humain à l'autre. Néanmoins la transmission du virus est possible lors de transfusions sanguines et de transplantations d'organes. Une transmission diaplacentaire, entre la mère et son enfant avant la naissance ou, éventuellement, après la naissance via le lait maternel, est possible également.

Prévention
Aucune déclaration d'un cas de fièvre du Nil occidental chez l'homme n'a été enregistrée en Suisse jusqu'à présent. Il est conseillé à celles et ceux qui se rendent dans des régions où apparaît cette maladie de se protéger contre les piqûres de moustiques par un habillement approprié et par des insecticides.

Mesure de lutte officielle
La mise en évidence du virus de la fièvre du Nil occidental chez l'homme est soumise à déclaration obligatoire.

Contact spécialisé: info@blv.admin.ch

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

 

Situation épizootique

La Suisse est indemne de Fièvre du Nil occidental.

Informations complémentaires

Législation

Épizootie à surveiller et zoonose - soumise à l'annonce obligatoire.

Ordonnance sur les épizooties
art 291

Diagnostic

Liens



Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV
info@blv.admin.ch | Informations juridiques | Analyse Web
http://www.blv.admin.ch/themen/02794/02829/02913/index.html?lang=fr