Recherche plein texte

 

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Botulisme

La maladie chez l'animal

Le botulisme peut toucher les bovins, les moutons, les chevaux, les visons et les oiseaux. Le porc est relativement résistant contre la toxine botulinique produite par Clostridium botulinum.

Symptômes
Les bovins et les moutons souffrent de paralysie de l'appareil locomoteur, des muscles de mastication et de déglutition. Ils présentent des troubles de déplacement et restent longtemps sans bouger en position debout ou couchée, avec la tête posée sur le flanc. Le taux de mortalité est très élevé. Chez les chevaux, ce sont principalement les poulains qui sont touchés. On observe des paralysies de l'arrière-main puis du corps tout entier. Les poulains meurent finalement d'arrêt respiratoire consécutif à la paralysie des muscles respiratoires. Lorsque la maladie prend un cours aigu, la mort survient après 1 à 2 jours déjà. Les oiseaux souffrent de paralysie des ailes qui peuvent s'étendre à d'autres muscles et monter jusqu'au cou.

Contamination
La contamination par C. botulinum se produit par ingestion de nourriture contaminée. Chaque aliment peut causer du botulisme lorsque les conditions sont favorables au développement de C. botulinum: la bactérie se développe dans un milieu pauvre en oxygène, à une température d'au moins 25°C. Les animaux peuvent ainsi s'infecter par du fourrage et de l'ensilage souillé par des cadavres de petits animaux.

Prévention
Les souillures du fourrage par des cadavres d'animaux doivent absolument être évitées.

Mesures officielles
Le botulisme chez l'animal n'est pas soumis à déclaration obligatoire. 

La maladie chez l'homme

Symptômes
On distingue trois formes de botulisme:

  • Botulisme alimentaire (toxi-infection): Les symptômes sont des maux de tête, une sécheresse buccale marquée, des paralysies des muscles oculaires, un enrouement et des difficultés de déglutition. Autrefois, un tiers des personnes affectées mouraient. De nos jours, le pronostic d'une intoxication alimentaire par C. botulinum est nettement meilleur, grâce aux antidotes et à l'assistance respiratoire durant la phase critique.
  • Botulisme par blessure: Les symptômes sont les mêmes que pour le botulisme alimentaire.
  • Botulisme infantile: Le botulisme n'apparaît que chez les enfants de moins d'une année. Les symptômes typiques observés sont la constipation, l'abattement, une difficulté à boire, des difficultés de déglutition et une diminution du tonus musculaire.

Contamination
La contamination s'effectue par consommation de denrées alimentaires contenant des toxines botuliniques (toxines produites par Clostridium botulinum) qui ne sont que peu ou pas du tout réchauffées avant consommation. Les nourrissons peuvent éventuellement tomber malades suite à l'ingestion de miel contenant C. botulinum. Les bactéries colonisent ensuite les intestins, d'où la toxine botulinique produite est absorbée par l'organisme.

Prévention
Le botulisme alimentaire peut être évité par des contrôles menés par les industries et par la préparation appropriée des conserves. Lorsqu'une conserve est bombée, elle est considérée comme suspecte et ne doit pas être consommée.

Mesures officielles
Les médecins et les laboratoires sont tenus d'annoncer les cas de botulisme chez l'homme.

Contact spécialisé: info@blv.admin.ch

Fin secteur de contenu

Informations complémentaires

Typ: PDF

08.07.2011 | 129 kb | PDF

Législation

Maladie importante pour le contrôle des viandes. La maladie chez l'animal n'est pas soumise à l'annonce obligatoire.



http://www.blv.admin.ch/themen/02794/02829/02843/index.html?lang=fr