Recherche plein texte

 

Début navigation principale

Fin navigation principale


Début secteur de contenu

Début navigateur

  • Accueil

Fin navigateur



Anémie infectieuse des équidés

L’anémie infectieuse des équidés (AIE), appelée aussi anémie contagieuse des équidés, est une maladie virale des chevaux. Elle se manifeste par des épisodes aigus caractérisés par une fièvre élevée, une anémie, un fort amaigrissement, un abattement et, occasionnellement, la mort subite du cheval. Des mesures de lutte drastiques sont appliquées en cas d’apparition de cette épizootie. Le dernier cas d’AIE en Suisse date
de 1991.


Actuel :

Un foyer d'anémie infectieuse des équidés en Pologne. Aucun danger pour la Suisse, aucun besoin d'intervention particulier. Plus d'information dans le Bulletin Radar actuel :
Typ: PDF
Bulletin Radar juin 2015
Dernière modification: 29.06.2015 | Dimension: 696 kb | Typ: PDF


Importations de chevaux de Roumanie interdites

La Suisse interdit l'importation de chevaux en provenance de Roumanie. Les foyers d'anémie infectieuse des équidés ou AIE qui sévissent actuellement en Roumanie en sont la raison. La Suisse est indemne d'AIE. L'interdiction entre en vigueur depuis le 1er octobre 2010.La prudence est aussi de mise pour d'autres pays européens. Ainsi, en Italie ou en France, l'anémie infectieuse équine est régulièrement signalée. Les animaux issus des régions concernées devraient être testés avant d'être importés.

La maladie

Touche les chevaux
Les chevaux sont sensibles à la maladie. La maladie n'est pas dangereuse pour l'homme.

Signes de maladie
Les symptômes varient en fonction de l'évolution de la maladie.

Forme aiguë, sévère: les signes typiques sont une forte fièvre récidivante ou ondulante, une faiblesse musculaire marquée, des problèmes de coordination, des tremblements, une décoloration jaunâtre ou rougeâtre de la muqueuse buccale. Il y a parfois des cas de mort soudaine.

Forme chronique: les signes typiques sont un amaigrissement, de la fatigue et une diminution des performances. Une poussée de fièvre après avoir travaillé est un signe typique. Les animaux restent porteurs du virus, même s'ils ne présentent pas de signes de maladie.

Contamination et propagation notamment par les insectes et par contact animal direct
La maladie est le plus souvent transmise par les piqûres d'insectes (moustiques, mouches, taons) ou par contact animal direct étroit et de longue durée. Toutes les excrétions des animaux malades sont contagieuses, le sperme des étalons atteints également. Les animaux contaminés peuvent excréter l'agent infectieux durant toute leur vie. La transmission aux poulains avant la naissance, dans le corps de la mère, est possible, mais rare, de même que la transmission par le lait.

Où? Dans le monde entier; la Suisse est indemne de la maladie
L'agent infectieux est présent dans le monde entier. En Europe, la maladie est apparue en Roumanie, et elle apparaît également régulièrement en Italie et en France. En Suisse, la maladie n'est en revanche plus réapparue depuis 1991.

Agent infectieux: virus
L'agent infectieux est un virus du genre Lentivirus.

Que faire?
Respectez les mesures générales de prévention contre les épizooties. Veillez en particulier à ne pas introduire la maladie dans un troupeau par l'intermédiaire d'animaux achetés ou de semence non testée. Testez les animaux qui proviennent des régions touchées avant de les importer. Il n'existe pas de vaccin préventif contre la maladie.

L'anémie infectieuse équine est une épizootie à éradiquer et elle est donc soumise à déclaration obligatoire. Toute personne qui détient ou s'occupe d'animaux doit annoncer les cas suspects au vétérinaire d'exploitation.

La malattia

Colpisce gli equini
Sono ricettivi alla malattia i cavalli. L'anemia infettiva degli equini non costituisce un pericolo per l'uomo.

Sintomi clinici
La malattia presenta sintomi differenti a seconda della forma in cui si manifesta.

Forma acuta, grave: i sintomi tipici comprendono febbre elevata intermittente o remittente, marcata debolezza muscolare, disturbi della coordinazione, tremito, ittero o arrossamento delle mucose orali. Occasionalmente si verificano casi di morte improvvisa.

Forma cronica: i sintomi tipici comprendono dimagrimento, fiacchezza, calo delle prestazioni. Sono tipici anche gli attacchi di febbre dopo una prestazione fisica. Anche in assenza di sintomi clinici, gli animali rimangono portatori del virus.

Contagio e diffusione: in particolare tramite insetti o per contatto diretto tra animali
La malattia si trasmette con la puntura di insetti (zanzare, mosche e tafani) oppure mediante contatti diretti e prolungati tra animali. Tutte le secrezioni di animali infetti sono contagiose, compreso lo sperma degli stalloni colpiti dalla malattia. Gli animali infetti possono diffondere l'agente patogeno per tutta la vita. La trasmissione al feto è possibile, ma si verifica raramente, lo stesso dicasi per il contagio tramite il latte contaminato.

Distribuzione: in tutto il mondo; la Svizzera è indenne
L'agente patogeno è diffuso a livello mondiale. In Europa, la malattia è scoppiata in Romania; si sono registrati casi ricorrenti anche in Italia e Francia. In Svizzera non si manifesta dal 1991.

Agente patogeno: virus
L'agente patogeno è un virus del genere Lentivirus.

Che fare?
Attenetevi alle misure di prevenzione generali contro le epizoozie. Prestate particolare attenzione a non introdurre la malattia all'interno di un effettivo tramite l'acquisto di animali o sperma non sottoposto a test. Sottoponete a esame i capi provenienti dalle regioni interessate dalla malattia prima dell'importazione. Non esiste alcun vaccino profilattico contro la malattia.

L'anemia infettiva degli equini è un'epizoozia da eradicare, quindi soggetta all'obbligo di notifica. Chi detiene o accudisce animali è tenuto a notificare i casi sospetti al veterinario dell'effettivo.


Contact spécialisé: info@blv.admin.ch

Fin secteur de contenu

Situation épizootique

La Suisse est indemne d'anémie infectieuse des équidés

Dernier cas: 1991

Informations complémentaires

Typ: PDF

05.09.2013 | 82 kb | PDF

Législation

Épizootie à éradiquer - soumise à l'annonce obligatoire

Ordonnance sur les épizooties
art 128 à 131 et 204 à 206


http://www.blv.admin.ch/gesundheit_tiere/01065/01083/01103/index.html?lang=fr