Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue



Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Peste équine

Maladie virale, aiguë à subaiguë, des équidés. Mortalité élevée lors de foyers primaires. La maladie est transmise par des insectes piqueurs.

Touche principalement les chevaux
Les mulets, les ânes et les zèbres sont également sensibles, mais moins que les chevaux. Dans des cas rares, la maladie peut affecter les camélidés, les chèvres angoras, les éléphants et les chiens, ces derniers après avoir mangé de la viande provenant d'animaux malades. La maladie n'est pas dangereuse pour l'homme.

Signes de maladie
La maladie peut se présenter sous quatre formes différentes:

Forme pulmonaire: forte fièvre, toux, écoulement nasal mousseux, respiration difficile. Jusqu'à 95 pourcent des animaux malades meurent.

Forme cardiaque: fièvre, enflures à la tête et au cou, altérations des muqueuses (petits points rouges, reflets bleutés). Jusqu'à 50 pourcent des animaux malades meurent.

Forme cardio-pulmonaire: les animaux présentent un mélange des signes de maladie de la forme pulmonaire et de la forme cardiaque.

Forme bénigne (Horse Sickness Fever): les animaux ont de la fièvre durant 5 à 8 jours, puis se rétablissent complètement.

Contamination et propagation par les insectes
La maladie étant transmise par les piqûres de moucherons (cératopogonidés), les cas sont plus nombreux durant la saison de vol des moucherons. Il n'y a pas de transmission directe d'animal à animal, excepté lorsque les chiens s'infectent en mangeant de la viande contenant l'agent infectieux. La maladie peut être transmise indirectement par l'intermédiaire de seringues utilisées.

Où? Dans certaines régions d'Afrique; la Suisse est indemne
La propagation de la peste équine africaine dépend de la présence des moucherons qui transmettent la maladie. La maladie est répandue en Afrique centrale, en Afrique du Sud et occasionnellement en Afrique du Nord. En Europe, les derniers cas sont apparus en 1987-1990 en Espagne et en 1989 au Portugal. La Suisse est reconnue officiellement indemne de la maladie.

Agent infectieux: virus
L'agent infectieux est un virus du genre Orbivirus.

Que faire?
Respectez les mesures générales de prévention contre les épizooties. Protégez vos animaux le mieux possible contre les moucherons.

Les vaccins préventifs contre la maladie existent, mais ils sont interdits en Suisse.

La peste équine africaine est une épizootie hautement contagieuse et elle est donc soumise à déclaration obligatoire. Toute personne qui détient ou s'occupe d'animaux doit annoncer les cas suspects au vétérinaire d'exploitation.


Contact spécialisé: info@blv.admin.ch

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

 

Situation épizootique

La Suisse est officiellement reconnue indemne de peste équine.

Informations complémentaires

Typ: PDF

06.09.2013 | 134 kb | PDF

Législation

Épizootie hautement contagieuse - soumise à l'annonce obligatoire

Ordonnance sur les épizooties, art 77-98; 112-115

Diagnostic

Links



Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV
info@blv.admin.ch | Informations juridiques | Analyse Web
http://www.blv.admin.ch/gesundheit_tiere/01065/01066/01078/index.html?lang=fr